Balades médiévales

Plusieurs thèmes ont été abordés, chaque année différents :

1 « A la croisée des chemins, un voïage dans le temps « Des pélerins, une conteuse et un passeur de temps vous accompagnent dans la découverte de votre ville au Moyen-Âge.

Le fil conducteur :

 Depuis les rues, les bords d’eau, les chemins creux, mettant en valeur les vieilles pierres par un éclairage éphémère,  les uns racontent le but de leur pélerinage, les autres font un point historique en rapport avec le lieu ou font vivre un lieu propice au conte ou à la musique.

 

 

2 « Les Patarins, exclus de la société féodale »« Si Pons m’était conté » propose un cheminement dans les rues de votre ville, hors les murs afin de présenter les exclus du Moyen-Âge.
Un groupe de  personnages, en costumes médiévaux, mettent en scène la vie des pèlerins, des juifs et des lépreux alliant musique, chants et contes.

Le fil conducteur :

 Un groupe de pèlerins sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle traverse la ville pour se rendre à l’endroit où ils feront la halte pour la nuit. Le groupe se perd de vue, la traversée de la voie principale étant difficile. Lorsqu’ils se retrouvent, ils racontent leurs déboires et accompagnent un lépreux à la maladrerie.
La balade se termine par l’évocation des dons faits aux hôpitaux et léproseries par la population.
Les spectateurs sont pris en charge par un passeur de temps qui les guide tout au long de la balade et ponctue par des   interventions historiques.

3 « Au fil de l’eau… »Balade qui  vous fera découvrir les activités liées à l’eau et à son cours.

Le fil conducteur :

 Au fur et à mesure de la progression aux bords de votre cours d’eau, vous rencontrerez le porteur d’eau, le meunier, le pêcheur, les lavandières, le tanneur. Vous seront, alors, expliqués la vie au moulin, l’atmosphère des tanneries, le principe des pêcheries. Le tout ponctué de contes, d’interventions historiques, de musique et chants.

4 « les Troubadours, vie, rôle et tradition »Découvrez la tradition orale des chantres du Moyen – Âge.

Le fil conducteur :

A partir de la vie de Peire Vidal, troubadour au destin exceptionnel, les musiciens et  le jongleur de « Si Pons m’était conté »  vous font découvrir les grands noms et le rôle des troubadours. Ils interprètent des musiques et des chants traditionnels sépharades, de croisade, de danses et d’amour courtois. Ainsi, tel troubadour se moque ouvertement du seigneur, tel autre évoquera ses transports ou son amour perdu…quand il n’improvise pas sur un texte.

 

 

5 « A la découverte des saveurs » Conçue à partir du déroulement d’un repas médiéval, cette balade vous fera découvrir l’alimentation, les épices tout en profitant des pauses gustatives qui la ponctuent.

Le fil conducteur :

Après le rite du lavage des mains, vous découvrirez l’ordre traditionnel d’un repas, ce qui le composait selon le rang social auquel vous apparteniez, le rôle et la symbolique des épices.

 

 

 

6 « Se soigner au Moyen-âge » Occasion d’aborder le rôle du bonimenteur, du barbier chirurgien, du médecin, de l’apothicaire.

Le fil conducteur:

Balade MŽdiŽvale (17) FRA - 2014 -PHOTO : FRANCOIS BAUDIN / AUSTRALUn barbier arrive en ville. Le lendemain un habitant est retrouvé mort. Une enquête est menée avec le public pour identifier le coupable.

 

 

7 « La femme dans la société médiévale » Le rôle, le statut et la position de la femme selon son rang, son âge,  suivant sa condition dans la société médiévale.

Le fil conducteur:

10614176_1539754239587338_315480223638170226_nLa jeune fille , la femme mariée, la mère, la femme établie, la vieillesse sont abordées au travers des « Evangiles des quenouilles », de l’évocation de femmes célèbres (Marguerite du Périgord, Aliénor d’Aquitaine, Isabelle d’Angoulême, Christine de Pisan, Hildegarde von Bingen…)